L'apprentissage de la propreté

Vous venez d’adopter un chiot ? Vous êtes tombé sous le charme de ce nouveau compagnon ? Ne perdez pas de vue qu’il faudra rapidement prêter attention à son éducation. Parmi eux, l'apprentissage de la propreté est probablement une des phases les moins amusantes, mais pourtant indispensable. Un seul mot d’ordre : soyez patient ! Voici nos 7 conseils pour apprendre la propreté à votre chiot.

     1- Félicitez-le dès que possible

Les chiots adorent faire plaisir à leur maître et ils sont très sensibles à vos encouragements. Ainsi, lorsque votre chiot fait ses besoins à l’endroit souhaité, récompensez-le activement. Au début du processus, quelques friandises accompagnées d’encouragements pourront accélérer l’apprentissage …

     2- Faites vous un planning

La répétition et la régularité sont les maîtres mots d’un apprentissage réussi. Plus vous allez récompenser les bonnes actions, plus votre boule de poils sera disposée à les répéter. Instaurez une routine en planifiant des moments pour l’apprentissage, d’autres pour les repas, les jeux ou le repos. Sortez votre chiot régulièrement, de préférence au réveil et juste après l’avoir nourri.

     3- Utiliser des alèses absorbantes ou des tapis de propreté

Les tapis de propreté sont très utiles pour accompagner  les chiots dans l’apprentissage de la propreté. Attention toutefois de ne pas en abuser ni en systématiser l’usage. Votre chiot devra en priorité apprendre à faire ses besoins dehors. Une fois que le chiot aura pris l’habitude d’éliminer sur l’alèse,  déplacez progressivement celle-ci à proximité de la porte d’entrée. La prochaine étape pour votre boule de poil sera d’apprendre à faire ses besoins à l’extérieur. C’est à ce moment-là que les « GROSSES » récompenses entrent en jeu (friandises, caresses, jeux).

     4- Faites preuve de patience

Evitez de punir votre chiot en cas d’accident de parcours. La propreté est rarement acquise avant l’âge de 4 ou 5 mois. Ne vous mettez pas en colère, cela amène souvent le chiot à faire le contraire de ce que vous demandez ou à éliminer quand vous n’êtes pas là. Au lieu de cela, essayez de passer du temps avec lui dehors pour augmenter ses chances d’éliminer à l’extérieur de la maison.

     5- Offrez-lui un régime alimentaire adapté

Une alimentation inadaptée, déséquilibrée ou qui change trop fréquemment risque d’augmenter les risques d’accidents. Assurez-vous de satisfaire les besoins alimentaires de votre chiot en lui offrant une alimentation de qualité.

     6- Sortez-le au bon moment

Les nuits sont longues et il est peu probable que votre chiot puisse se retenir durant plusieurs heures. Aussi prévoyez de le sortir le plus tard possible avant le coucher, et de le sortir le plus tôt possible le matin au moment du réveil.

     7- Donnez-lui le signal

Encouragez votre animal à faire ses besoins suite à un ordre. Dès les débuts du processus d’apprentissage de la propreté, attirez l’attention de votre toutou en lui disant « pipi » ou en sifflotant afin de l’aider à associer l’action avec l’ordre de faire ses besoins. Cela vous évitera d’attendre indéfiniment qu’il se décide à faire sa petite affaire lors des promenades en plein hiver !

ADAPTIL Junior donne à votre chiot le pouvoir d’affronter le monde !

EN SAVOIR PLUS